Composteur
Collectif ou individuel, le compostage permet de réduire d’environ 30% la quantité d’Ordures Ménagères résiduelles d’un foyer. C’est une démarche qui s’inscrit dans la continuité de la dynamique de réutilisation, de valorisation et de réduction des déchets qui anime UNIVALOM. Le compost constitue un véritable atout pour le jardin. Il produit gratuitement un terreau de grande qualité et favorise la biodiversité. Vos plantes seront en meilleures santés et des insectes travailleurs, butineurs et nettoyeurs viendront peupler vos plates-bandes, signe d’un jardin prospère.
Comment composter

Composter valorise un tiers
des déchets de votre foyer !

Vos épluchures ont de la valeur.

Elles peuvent servir d'engrais naturel. Composter les matières organiques est un geste tout simple qui permet  d'enrichir le sol de votre jardin de façon naturelle, économique et sans danger pour l'environnement. Le compost est une pratique particulièrement facile à adopter et à mettre en œuvre. Plutôt que de jeter les épluchures, coquilles d’œuf et autres trognons de pommes dans la poubelle, mettez-les directement dans le composteur. Et c’est tout !

Il ne reste plus qu’à attendre que dame nature achève le travail de décomposition. Vous disposerez alors d’un terreau d’une qualité exceptionnelle et entièrement gratuit ! Si vous n’avez pas l’espace nécessaire à l’installation d’un composteur individuel, utilisez les sites de compostage collectifs. Ils sont des dizaines sur le territoire d’UNIVALOM !

Compostage 
Collectif

0
sites de compostage actifs

Le compostage collectif est une démarche collaborative qui favorise l’esprit de coopération et la convivialité dans les quartiers.

Site de compostage partagé Jardin Mistral (BIOT 06)

Vous cherchez un site de compostage?

Rien de plus simple, nos sites sont référencés sur une carte que vous pouvez consulter en cliquant sur cette icône

De l'engrais sain, bon marché et facilement disponible

Composter chez soi !

Il est facile de produire de quoi fertiliser vos sols à partir des déchets biologiques produits dans votre foyer. Le matériel nécessaire se limite à un composteur. Univalom peut vous en fournir un pour vous lancer!

A quoi sert le compostage ?

Le compostage offre la possibilité de générer de qualité exceptionnel à partir des déchets de la cuisine et du jardin.

Une aubaine qui a tous les avantages

Composter permet de valoriser des matières organiques telles que les épluchures, les coquilles d’œufs et tous les autres résidus de fruits et de légumes. Après la taille d’automne et de printemps dans votre jardin, Vous pouvez ajouter le branchage que vous avez retiré des végétaux, à condition de les réduire en petits morceaux, à l’aide d’un sécateur ou d’un broyeur.

Le compostage est une solution simple et très facile pour réduire ses déchets de 30%. Vous pouvez également y mettre des produits qui se sont gâtés, un fruit trop mûr, le contenu d’un yaourt oublié au fond du réfrigérateur ou biscuits abîmé.

Le compost obtenu est de la meilleure qualité qui soit et il est entièrement gratuit, obtenu simplement par la décomposition de vos déchets.

La nature est bien faite...

Plusieurs phases se succèdent dans le processus de compostage. Lorsque les quantités de matière mises en œuvre sont importantes, le changement de température du tas permet de suivre l’évolution du compostage, et le suivi de la température d’en distinguer les phases (dégradation ou maturation). En revanche, la température des petits tas de compost varie peu.

Tout un monde s'active dans ces tas de compost à priori inintéressants.

Les micro organismes d’une part, comme les bactéries, virus, champignons ou les algues, et les macro organismes d’autre part : les vers de terre et les insectes. Chaque espèce a un rôle spécifique dans la transformation de ces matières organiques. Les bactéries, par exemples, sont actives tout au long du processus, avec une activité frénétique à température élevée, alors que les lombrics agissent sur de la matière organique encore peu décomposée, faisant office de préparateurs aux activités micro biologiques conduisant à la maturation du compost.

Le compost en cours de dégradation.

Comment identifier un compost parvenu à maturité ?

Il est important que le compost soit mûr pour l'utiliser, car un compost immature ne peut être utilisé qu'au pied d'arbres adultes mais surtout pas sur le potager, jeunes arbres ou arbustes, il risquerait de « brûler » les jeunes plantes.

Le compost mûr ressemble à du terreau : il en a la couleur sombre, la texture légère ; on n'y reconnait plus les déchets qui ont servi à le constituer. Son odeur est normalement agréable (odeur d'humus, de sous-bois).

Un compost immature est brun clair ou verdâtre : l'odeur est souvent celle du chou, de la pomme de terre ou de l'oignon. Il contient encore des bouts de feuilles, de morceaux d'épluchures, car il n'a pas été entièrement dégradé. Si le compost immature semble stagner dans son état, il est important de le re-mélanger afin d'en accélérer le processus de compostage, si besoin il est nécessaire de l'humidifier, tout en le mélangeant à la fourche légère. En effet, ce sont les macro-organismes (principalement les vers de compost) qui terminent la maturation. Si leur milieu de vie devient trop sec, ils l'abandonnent ou dépérissent.

Fermer le menu